Un poulpe nommé Goddiot

poulpe-coree
Encore une histoire de poulpe. Celui-ci, minuscule, avait construit son nid avec des coupelles qui jonchaient le fond de la mer de Corée. Piégé par un pécheur, il s’agrippait toujours à ses coupelles, cela attira l’attention du pêcheur qui les apporta au Musée Maritime National. Une rapide observation permit de constater que ces coupelles datées du 12e siècle, dynastie Goryeo, d’une qualité exceptionnelle, elles étaient à bord d’un bateau qui coula dans ces eaux. Le poulpe vivait dans l’épave qui contenait plus de 500 pièces de porcelaine. Il en reste 2000 au fond !
Bravo le poulpe.
Source : The Globe and Mail

You may also like...

1 Response

  1. Dal says:

    Oh la ça donne pas trop envie d’en manger!!! Mais la petite histoire est mignonne! Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *