Matériel de pêche intelligent

dauphin-wwf
Les prises accessoires des pêcheries constituent la plus grande menace à laquelle sont confrontées de nombreuses espèces marines en danger, cétacés, tortues et oiseaux de mer, aux quatre coins du monde. Le World Wildlife Fund a créé le Concours international pour un matériel de pêche intelligent afin de promouvoir et de récompenser les idées novatrices, pratiques, et économiques permettant aux pêcheurs de pratiquer une pêche intelligente, en ciblant de façon plus précise leur pêche, tout en réduisant les prises accessoires.
Cette année c’est l’ américain, Michael M. Hermann, qui a gagné le prix Smart Gear. La société pour laquelle il travaille Shark Defense est spécialisé dans la fabrication de répulsif antirequins. Son idée est simple. Les requins son sensibles aux ondes magnétiques, Il a donc fixé des aimants aux lignes de pêche les repoussant à l’écart des filets.


Le gagnant de 2005 avait développé avait modifié la technique de pêche à la palangre.
Les palangres capturent les espèces ciblées (les thons et les espadons), et des espèces non ciblées qui se répartissent en prises secondaires (tazards du large, mahi-mahi, saumons des dieux) et en prises accessoires (espèces non voulues (rejets), requins, marlins et tortues marines).

Même si la palangre est mouillée de jour en profondeur pour capturer les thons et les espadons, bon nombre d’hameçons appâtés pêchent quand même dans la couche de mélange où se trouvent la plupart des prises accessoires. Les prises accessoires peuvent être coûteuses:
• il faut du temps pour relâcher les espèces non voulues et les espèces protégées en utilisant les techniques appropriées;
• les appâts dévorés par les espèces accessoires sont perdus pour les espèces ciblées;
• on perd du matériel quand les requins coupent les avançons;
• on rique de se blesser en manipulant certaines espèces non ciblées; et,
• la capture d’espèces accessoires peut nuire à l’écosystème, constitue un gaspillage, et peut entraîner la clôture de zones de pêche.

Il faut mouiller la palangre de manière à ce que tous les hameçons appâtés pêchent à une profondeur supérieure à 100 m, donc au-delà de la couche de mélange et hors de portée de la plupart des prises accessoires. On peut ainsi réduire les prises accessoires, capturer davantage d’espèces cibles et augmenter ses profits.

Les sites:
Le concours Smart Gear
Shark Defense
La brochure (pdf) décrivant la nouvelle technique de pêche à la palangre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *